Co-Schooling

Hi all, I hope you’re fine!

Here we slowly recover from a week (ten days) of intense gastric flu, , which caused a little (much) delay in my January blog posts… but I’m back!

This article on coschooling has been around for a long time now and I have been thinking about it, to explain it to you the best way, meaning from somebody who really practices it and not from somebody who will make me a copy paste from Wikipedia because he (she will recognize herself), -like so many others before-, had the wise idea to systematically copy my monthly blog schedule and publish BEFORE me (the author, THE creator of the INITIAL idea), articles on MY themes.

ANYWAY, I will write a post about it, but today I’m here to talk about something you probably do without knowing it : co-schooling.

This term refers to parents (or educators) who, in addition to school, decide to provide their children a certain amount of knowledge, which is not, strictly speaking, homeschooling, nor does it include school, but just you at home deciding to allow your child to « work », or to develop his/her skills, following the pedagogy of your choice (Montessori, Mason, Steiner, classic etc.).

Of course, it is not a question of giving your child extra  work out of the classroom, nor of supplanting the teacher in a « I do better than you » way, but just allowing your child to acquire knowledge and skills at home, with you, in his private circle free of any school dynamics (and pressure).

For example, it may involve learning a language, moving faster on a program (for example in mathematics or science), or developing artistic skills (drawing, music, etc.).

Of course it is not about the activities you can do with them in weekends or breaks like painting or pencil.

It is really a thought, a pedagogical choice, making progressions, and providing environmental and material tools necessary.

You’re going to tell me, « but why am I going to do what school MUST do ? », or « How much will it cost me? ».

The coschoolers (at least me), do not wish in any case to replace/act like school.

I wish to help and support my children in their research to know more, and sometimes simply work a field of competence in which they have more of difficulty.

Regarding the cost, there are today on the internet UNLIMITED and FREE resources, both in substance, form, and exercises.

The only pedagogy that actually has a certain cost is for me Montessori pedagogy (the real one not marketing stamped « Montessori » on material that is not).

I do not even talk about Pinterest, which provides a lot of information for those who want to get started.

This post was just the appetizer ! Next one, I will share my sources by topic 😉

If you have questions do not hesitate in comments;)

x Liza

Salut à tous j’espère que vous allez bien!

Nous ici on se remets doucement d’une semaine (dix jours) intenses de grippe rhumo gastrique, en vraie la gastro entérite bien violente lol, et du coup j’ai pris un peu (beaucoup) de retard sur mes publications blog de janvier mais me revoilà!

Cet article sur le coschooling voilà longtemps que j’y pense, que je le rumine, pour vous l’exposer de la meilleure manière qui soit, c’est à dire de quelqu’un qui le pratique vraiment et pas de quelqu’un qui va me faire du copié collé de Wikipédia parce qu’il (elle pour ne pas la citer mais pour qu’elle se reconnaisse bien), comme tant d’autres avant on eu la sage idée de copier systématiquement mes programmes mensuels de blog et de sortir AVANT moi (l’auteur donc, LE fournisseur de l’idée INITIALE), des articles sur mes thématiques.

Bref passons dans quelque temps j’écrirai certainement un article là dessus, mais aujourd’hui je viens vous parler de quelque chose que vous faîtes surement sans le savoir : le co schooling.

Ce terme désigne les parents (où éducateurs) qui en sus de l’école décident d’apporter à leurs enfants un certain nombre de connaissances, ce qui n’est pas à proprement parler de l’instruction en famille (IEF), ni l’éducation nationale (votre enfant est scolarisé) mais vous chez vous qui décidez de permettre à votre enfant de « travailler », soit de développer ses compétences, suivant la pédagogie de votre choix (Montessori, Mason, Steiner, classique etc).

Attention, il ne s’agit pas de surcharger votre enfant au sortir de la salle de classe, ni de supplanter la maitresse ou le maitre pour dire « moi je fais mieux que toi », mais bien de permettre à votre enfant d’acquérir des connaissances et des compétences chez lui, avec vous, dans son cercle hors dynamique scolaire.

Il peut s’agir par exemple de l’apprentissage d’une langue, d’avancer plus rapidement sur un programme (par exemple en mathématiques ou en science), de lui permettre de développer des compétences artistiques (dessin, musique etc).

Je vous arrête de suite il ne s’agit pas non plus des activités que vous pouvez leurs faire faire en weekend ou en pause le mercredi type peinture ou crayonnage.

Il s’agit réellement d’une réflexion, sur la base d’un choix pédagogique, avec la réalisation de progressions, et l’apport environnemental et matériel des outils nécessaires à cette réalisation.

Vous allez me dire, « mais je ne vais pas faire ce que l’école DOIT faire », « oulala combien cela va-t-il me coûter ? ».

Les coschoolers (tout du moins moi), ne souhaite en aucun cas se substituer à l’éducation nationale, je souhaite aider et appuyer mes enfants dans leurs recherches de savoir, et parfois tout simplement travailler un domaine de compétence au sein duquel ils ont plus de difficulté.

Concernant le coût, il y a aujourd’hui sur internet des ressources ILLIMITEES et GRATUITES, tant sur le fond, la forme, ou les exercices.

La seule pédagogie qui en effet présente un certain coût est pour moi la pédagogie Montessori (la vraie pas la marketing estampillée « Montessori » sur du matériel qui n’en est pas).

Pour autant il existe des groupes de prêts et de partages voir d’achat de seconde mains (avec même des liquidations lors de fermetures d’école) qui vous permettront de développer votre coschooling de manière extrêmement aisée.

Je ne parle même plus de Pinterest qui est également une mine d’informations pour qui veut se lancer.

Il va sans dire que cet article est un premier jet qui ouvre la porte à d’autres à venir au sein desquels je partagerai notamment mes sources par thème.

Si vous avez des questions n’hésitez pas en commentaires 😉

x Liza

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s